Intégrale Gérard Denis

BAC COUTANCES

Stéphane gagne un pari près de Brest

Stéphane RUEL gagne le trail de l'intégrale Gérard Denis

Ce week-end des 27-28 septembre Stéphane RUEL a participé à une de ces courses qu'il affectionne, pour leur difficulté mais aussi pour leur côté agréable et dépaysant ; cela se double souvent de l'aspect original du challenge qui est proposé.

Après déjà moult raids cette année, de jour et de nuit, sur terrain plat ou accidenté, Stéphane s'est laissé tenter par l'intégrale Gérard Denis en Bretagne. Si Gérard DENIS est resté dans les annales comme l'un des ultra-fondeurs français au (très) long cours, la course nommée en son hommage était digne de ses successeurs : 243 km aller-retour en traversant l'ouest de la péninsule bretonne.

Photos famille RUEL

 

Le parcours chante bien et fleure bon la Bretagne : Roscoff-Fouesnant et retour ! C'est une « suite » de l'Armorbihan, épreuve à laquelle Stéphane a participé le 17 mai dernier (déjà 187 km...), et sur le même principe : on part de la côte nord et on va jusqu'au sud, puis on remonte (il faut bien récupérer ses affaires, voire sa voiture!).

Tout le chemin coupe le Finistère et ses sites typiques : du port de Roscoff, par Saint-Pol-de-Léon (dont la cathédrale a paraît-il été inspirée par celle de Coutances...) puis les enclos paroissiaux comme celui de Guimiliau, les bois et les taillis de chataîgners, les villes qui sentent bon les galettes (Pleyben, Fouesnant) jusqu'à la baie de Concarneau. Rien que les noms sont un bol d'air !

Il en a fallu aux coureurs, même si les conditions météo du départ étaient très bonnes, avec les températures agréables du matin ces temps-ci. Dans la « plate » Bretagne, l'épreuve ne comportait pas moins de 3200 m de dénivelé. Mais Stéphane a couru en compagnie d'Alain DAVID, vainqueur il ya quinze jours des 24 heures de Villenave d'Ornon. Avec un tel acolyte, il a mené grand train ; ainsi la première moitié a été atteinte en 11 h 30 (donc à 17 heures 30 samedi). La nuit fut plus fraîche, mais ensemble ils ont fini en 25 h 10 (soit dimanche matin vers 7 heures), battant le record de l'épreuve ; on est là encore à près de 10 km par heure sur environ 24 heures.

Stéphane gagne en plus le challenge Breizh Ultra Trophy, classement combiné de cet ultra-marathon et de l'Armorbihan qu'il avait remporté, à la barbe des Bretons et sur leurs terres...

Après tous ces efforts, notre trailer de choc va maintenant couper un peu , comme il le fait chaque année : huit ultras depuis avril usent même les organismes les plus résistants. Mais parcourir la Bretagne d'ouest en est est une autre idée : pensez à une pâtisserie bien connue et vous trouverez !

Ci-dessous Stéphane avec Alain DAVID peu après l'arrivée

 



 

LE TELEGRAMME (1 octobre 2014)

ROSCOFF

L'Intégrale. 243 km en 25 heures
 
Christian efflam de plouigneau a ete accueilli a son 2098909 660x272Christian Efflam, de Plouigneau, a été accueilli à son arrivée par Gérard Denis, ultramarathonien émérite, qui a donné son nom
                à cette épreuve, Alain David, vainqueur de l'édition 2014, et Jean-Benoît Jaouen, l'organisateur.
 


 
Le Finistère et la ville de Roscoff ont accueilli, ce week-end, deux douzaines d'ultramarathoniens engagés sur « L'Intégrale de Gérard Denis », la plus longue course pédestre proposée en Bretagne et la deuxième plus longue course non-stop organisée en France, cette année. Le Vendéen Alain David et le Normand Stéphane Ruel ont remporté cette deuxième édition, main dans la main, après avoir couvert les 243 kilomètres du parcours en 25 heures et 11 minutes. Les deux hommes améliorent ainsi de plus de cinq heures le record du parcours établi à l'été 2011. Samedi matin, avant le lever du jour, les coureurs ont pris le départ de cet aller-retour entre Roscoff et la Pointe de Mousterlin, à Fouesnant, et quinze d'entre eux étaient de retour dans la cité corsaire dimanche, après avoir traversé le département et les monts d'Arrée dans les deux sens, via Brasparts où se tenait un point de contrôle et de ravitaillement. Quatre heures après les deux vainqueurs, le troisième coureur arrivé devant le phare, qui faisait office de ligne de départ et d'arrivée, a été le local Christian Efflam, de Plouigneau, âgé de 60 ans. L'ancienne Internationale de l'équipe de France des 100 kilomètres, Nadine Weiss, seule femme inscrite à l'épreuve, a couvert la distance en 35 heures et 22 minutes, elle se classe à la huitième place.
 
Les résultats 1. ex aequo Stéphane Ruel, 25 h 11 et Alain David, 25 h 11 ; 3. Christian Efflam, 29 h 35 ; 4. Sylvain Ethore, 31 h 45 ; 5. Pascal Perrotin, 33 h 21 ; 5. Hugues Sucré, 33 h 21 ; 7. Fabrice Viaud, 34 h 14 ; 8. Nadine Weiss, 35 h 22 ; 9. Gwen Quéant, 37 h 04 ; 10. Maurice Thépaut, 37 h 55, ; 11. Stéphane Clément, 38 h 55 ; 12. Stéphane Hervé, 39 h 34 ; 13. Philippe Brunschwig, 40 h 40 ; 13. René Heintz, 40 h 40 ; 15. Thierry Michel, 41 h 14.



 


 

LA MANCHE LIBRE

La manche libre 04 10 14



 

OUEST FRANCE

Ouest france 02 10 14



 

 Vainqueur du challenge 

BREIZH ULTRA TROPHY 2014 (challenge des chapeaux ronds - (Amorbihan + intégrale de Gérard Denis)

2014 challenge breizh02


 


 

Date de dernière mise à jour : 05/10/2014