Article B.A.Coutances

UTMB fin

Stéphane au bout de l’UTMB

Finalement il a réussi ! Stéphane RUEL a terminé l’UTMB (Ultra-Trail du Mont-Blanc) ce samedi 31 août, et même ce dimanche 1er septembre, puisqu’il a passé la ligne à 0 h 41 ! Après 32 heures et 10 minutes de course, il avait le droit d’être heureux... et fatigué (tout comme le staff familial, qui n’a pas beaucoup dormi non plus !). Outre le plaisir, Stéphane obtient une remarquable 189ème place (rappelons qu’il y avait 2300 partants, tous déjà présélectionnés sur leurs performances), et une 62ème place en vétérans 1.

                                          

 utmbstephgui-3.jpg

                                                                                                                     Photo famille RUEL (Stéphane et son fils Guillaume)

Après le départ vendredi à 16 h 30, Stéphane subit un coup de chaud (heureusement pas un vrai coup de chaleur), puis connaît des troubles digestifs toute la première partie du parcours, un problème fréquent lors des efforts d’ultra-trail. Rappelons que le circuit de 168 km montait jusqu’à 2500 m, avec les différences de température et les dénivelés incessants que l’on imagine. Mais l’ennui le plus sérieux est une chute à seulement quatre heures de l’arrivée et un bâton cassé; malgré cela et une entorse subie deux semaines auparavant, Stéphane ne peut pas abandonner si près du but. Habitué à endurer des efforts si prolongés, il termine à peine plus lentement, en compagnie de l’élite du grand fond français et international. Car en plus de profiter des magnifiques paysages du Massif du Mont-Blanc, c’est aussi l’occasion de retrouver tous ses camarades connus au cours des épreuves précédentes, et sans doute également d’autres venus des pays voisins (ou lointains ! Plus de trente pays représentés).

On se demande maintenant quel challenge Stéphane va se donner, car l’UTMB c’est un « must » pour les trailers du Monde entier ! Il y a encore d’autres épreuves dignes de rêver, à la Réunion ou en Grèce par exemple: sera-t-il tenté par le Mont Olympe ? On parle bien sûr de la montagne des dieux grecs, et non de Olympus Mons (le plus grand volcan martien: 23 km de haut et 600 km de diamètre...). Rêvons sur Terre !

 


 

Article La Manche Libre   du 05 septembre 2013

 

manche-livre.jpg 


 

Article Ouest France

 

ouest-france.jpg


Date de dernière mise à jour : 13/09/2013