marathon mt st michel

Article B.A.Coutances

Marathon du MSM

Stéphane RUEL sur les chemins du Mont

Après son fils Pierre-Antoine la veille dans les rues de St-Malo, c'était au tour de Stéphane RUEL de reprendre le flambeau, pour le déjà fameux marathon du Mont-Saint-Michel.

Déjà auteur d'un 2 h 58'48'' l'an dernier et d'une 98ème place, Stéphane gravit un palier supplémentaire: terminant en 2 h 50'45'', il se classe 27ème au scratch et 11ème vétéran. Sée le nouveau record du club vétérans, Sélune des meilleures performances manchoises de cette année sur le marathon: un mois après ses 24 heures record, Stéphane démontre une fois encore ses grandes capacités de récupération. Le Mont tonique ! Rappelons que tous ces efforts sont une préparation à l'UTMB (l'Ultra-trail-Mont-Blanc, un autre mont nettement plus élevé...) et aussi l'occasion plaisante d'une course dans un paysage exceptionnel; il suffit de voir la liste très cosmopolite des arrivants pour deviner que ce marathon est très « couru », et peut-être même indispen-sable (mouvant) pour tout amateur qui parcourt le Monde à la recherche des plus beaux ou des plus fameux (outre les habituels Africains, il y a par exemple un Japonais venu de Tokyo qui termine 33ème; est-ce un temps canon pour qui est venu du mont Fuji ?).

On pourrait se dire « les bras Mont Tombe » ou « Genêts jamais vu ça »: n'oublions pas que, même avec une préparation de type ''amateur'' (sans mesure avec celle des meilleurs Français), mener une telle activité, outre des qualités physiques remarquables, nécessite une vie bien réglée et suppose un entraînement très important, étalé sur des années. On ne s'improvise pas ultra-fondeur: même sous les yeux de Saint Michel, pas de miracle !

photo Domnique SEUGE, Normandie course à pied. Stéphane porte le maillot de l'équipe organisée par le conseil Général de la Manche.

stephanemsm2013-1.jpg

 


 

Date de dernière mise à jour : 14/09/2013